« Retour à Rue89Lyon
Lycéenne à Lyon : pourquoi je m’informe avec le youtubeur HugoDécrypte
Brèves 

Lycéenne à Lyon : pourquoi je m’informe avec le youtubeur HugoDécrypte

actualisé le 18/02/2021 à 16h46

Clémence a effectué un stage d’observation à Rue89Lyon, durant cette semaine des vacances de février. Lycéenne de 16 ans en première à Lyon, elle nous a expliqué comment elle s’informe au quotidien. Essentiellement en regardant la chaîne YouTube HugoDécrypte. Nous publions son témoignage

« HugoDécrypte est une chaîne YouTube créée en 2015. Composée d’une équipe de cinq journalistes et d’un monteur. Le « visage » de cette chaîne se nomme Hugo Travers.

Présent également sur des réseaux sociaux comme Instagram et Twitch et Tik Tok, cette petite équipe de six personnes cumule plus d’1,1 million d’abonnés sur YouTube.

Ils réalisent deux formats principaux : des reportages et des actus du jour qu’ils publient chaque jour. Les actus, qui ont contribué grandement à leur notoriété, sont des vidéos d’une dizaine de minutes dans lesquelles ils résument et expliquent l’actualité nationale et internationale.

Sur Instagram ils ont 3 comptes, un d’actualité où ils postent chaque jour des résumés écrits de l’actualité, un compte dédié à l’actualité de la culture ainsi qu’un compte dédié au sport.

Sur Twitch (un site de streaming orienté jeux vidéo) ils réalisent des lives dans lesquels ils commentent par exemple les discours présidentiels sur les mesures sanitaires concernant le Covid-19. Sur Tiktok (un réseau social où l’on peut poster des vidéos de moins d’une minute), ils expliquent un fait d’actualité et diffusent aussi des vidéos plus humoristiques.

Une fois cette présentation faite, je vais vous expliquer comment et pourquoi HugoDécrypte est devenu ma principale source d’information.

1. HugoDécrypte : un format pratique

Cet été, entre la classe de seconde et la première, je me suis rendue compte qu’il était important que je me tienne au courant de l’actualité. Il me fallait donc un média pratique pour m’informer.

HugoDécrypte figurait dans mes recommandations sur YouTube. J’ai fini par cliquer.

Tout de suite, j’ai apprécié le « présentateur », Hugo Travers, qui apparaît à l’écran sur un fond vert. Le format est très classique et accessible puisqu’il ressemble à celui d’un journal télévisé.

Le format du JT est facile à regarder puisqu’il ne me demande pas une grande concentration et la possibilité de regarder des images rend les vidéos plus faciles a suivre.

Les vidéos peuvent être regardées sur n’importe quel appareil et à tout moment, aussi bien sur un téléphone qu’un ordinateur.

Je peux donc regarder une vidéo sur les actus de la veille ou alors commencer une vidéo le matin, m’arrêter et reprendre le soir. La plupart du temps je commence une vidéo en me préparant le matin et je la finis le soir en me préparant pour aller me coucher. Je pose mon téléphone sur la tablette de la salle de bain et c’est parti.

C’est devenu ma source d’informations essentielle. Je lis assez peu de presse écrite mais il m’arrive cependant de lire des articles du Monde ou de regarder des vidéos de Brut ou de Konbini.

2. Des vidéos très vives

Ces vidéos qui durent moins de 10 minutes sont construites de manière très méthodique. Elle commence par le traitement d’un sujet en 2 ou 3 minutes.

On passe ensuite au sujet du jour auquel plus de temps est consacré. Ensuite il y a un résumé de l’actualité en 1 minute dans lequel 3 ou 4 sujets sont traités.

Enfin la vidéo finit sur le « débat du jour » qui est en fait un sondage. Les débats permettent de se sentir directement concerné par la vidéo puisque l’on peut voter et éventuellement laisser un commentaire.

Il m’arrive fréquemment d’exprimer mon avis sur une question et d’en discuter avec les autres. Par exemple le débat du 12 février dernier était « Êtes-vous favorable à la création d’un ticket restaurant spécial pour aider les étudiants pendant la crise ? »

Le fait que les sujets soient traités très rapidement à deux avantages : d’une part, une grande diversité dans les sujets abordés. D’autre pas, je ne risque pas l’ennui. Si un sujet ne m’intéresse pas j’ai la possibilité de passer rapidement au sujet suivant.

3. Des sujets qui me concernent

HugoDécrypte aborde des sujets qui me parlent. Il y a un sujet appelé « note positive », à savoir une bonne nouvelle. C’est une manière d’aborder les points positifs de l’actualité et pas seulement les mauvaises nouvelles.

Les journalistes sont relativement jeunes ils font donc une sélection à laquelle nous, les jeunes, sommes sensibles. Ils ont notamment fait récemment une série de sujets sur la précarité étudiante où ils ont, par exemple, interviewé la ministre de l’enseignement supérieur.

Ils ont aussi traité du Z event, un évènement qui a pendant 24h réuni des gamers qui ont fait des parties de jeux vidéo afin de récolter des dons pour Amnesty international.

4. Des sources sûres

Avant de devenir une fan absolue, je me suis questionnée sur les sources qu’utilisent ces journalistes.

En effet, n’importe qui sur YouTube peut brancher sa caméra et faire son propre résumé de l’actualité sans avoir aucun éléments sur la véracité des faits avancés.

Ici, dans chaque description des vidéos postées par HugoDécrypte, on peut retrouver les sources. En général, les informations sont issues de médias classiques comme Le Monde, Le Figaro ou encore Le Progrès, s’il est question d’actualité à Lyon.

5. HugoDécrypte, un personnage sympathique

Pour conclure, HugoDécrypte rencontre un grand succès car je pense que rien n’est laissé au hasard quant à la réalisation des vidéos, du graphisme et du montage.

Certes, la proximité de l’âge joue. Je trouve que le personnage d’Hugo a une tête sympa. C’est un gentil qui m’inspire confiance.

Contrairement à d’autres YouTubeurs, j’apprécie qu’il reste assez neutre. Il ne donne que rarement son avis et n’étale pas sa vie privée.

En revanche, il sait se montrer pugnace face à des personnalités politiques lors d’interview. Je me souviens notamment de son échange avec Marine Le Pen où il avait su avancer des arguments très pertinents.

Ces trois aspects rendent, pour moi, les vidéos d’HugoDécrypte plus professionnelles que la moyenne des YouTubeurs.

Ça contribue, il me semble, également au succès d’HugoDécrypte sur les réseaux sociaux. En effet c’est plus de 2,4 millions d’abonnés cumulés sur YouTube, Instagram, Twtich et Tik Tok.

Ces vidéos rencontrent aussi beaucoup de succès auprès de mes «ami·es » puisque 60 d’entre eux suivent le compte Instagram.

L'AUTEUR
Clémence
lycéenne de première à Lyon

L'éducation aux médias par Rue89Lyon

Lycéenne à Lyon : pourquoi je m’informe avec le youtubeur HugoDécrypte

par Clémence. Aucun commentaire pour l'instant.